Choisir sa mutuelle quand on est atteint d'une ALD : guide complet

En France, plus de 17% des assurés souffrent d’une affection longue durée (ALD). Si la Sécurité sociale prend en charge une grande partie des frais médicaux liés à l’ALD, de nombreuses dépenses restent à la charge du patient. Souscrire une mutuelle adaptée est donc essentiel pour éviter de lourdes factures.

Ce guide complet vous aidera à comprendre les remboursements de la Sécurité sociale en cas d’ALD, les avantages d’une mutuelle et les critères à prendre en compte pour choisir le contrat le plus adapté à vos besoins.

Qu’est-ce qu’une affection longue durée (ALD) ?

Une ALD est une maladie chronique grave nécessitant un traitement prolongé et coûteux. Il existe deux types d’ALD 

  • Les ALD exonérantes (30 affections) : la Sécurité sociale prend en charge 100% des frais de santé liés à l’ALD, y compris le ticket modérateur.
  • Les ALD non exonérantes : les frais de santé sont remboursés aux taux habituels de la Sécurité sociale.

Que rembourse la Sécurité sociale en cas d’ALD ?

Pour les ALD exonérantes :

  • 100% des soins et traitements liés à l’ALD
  • Exonération du ticket modérateur
  • Prise en charge des frais de transport
  • Forfait journalier hospitalier

Pour les ALD non exonérantes :

  • Remboursement des frais de santé aux taux habituels
  • Ticket modérateur à la charge du patient
  • Prise en charge des frais de transport sous certaines conditions

Pourquoi choisir une mutuelle quand on est en ALD ?

Même en cas d’ALD exonérante, de nombreuses dépenses de santé ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale :

  • Dépassements d’honoraires
  • Forfait hospitalier
  • Médecines douces
  • Dentaire et optique
  • Aide à domicile
  • Certaines prothèses et implants

Une mutuelle permet de:

  • Rembourser une partie ou la totalité de ces frais
  • Bénéficier de garanties supplémentaires
  • Eviter de lourdes factures

Comment choisir sa mutuelle pour ALD ?

  • Le niveau de garantie des postes de dépenses importants : dépassements d’honoraires, optique, dentaire, hospitalisation, etc.
  • Les garanties spécifiques pour les ALD : prise en charge des médecines douces, forfaits annuels pour les cures thermales, etc.
  • Le délai de carence
  • Le tarif
  • Le réseau de soins
  • La prise en charge du tiers payant

Mutuelle ALD : conseils et astuces

  • Comparez les offres de plusieurs mutuelles
  • Privilégiez les mutuelles sans questionnaire médical
  • Optez pour une mutuelle pratiquant le tiers payant
  • N’hésitez pas à contacter un courtier en mutuelle